Actualités d’octobre : Guadeloupe

En octobre, c’est mes vacances. Après 1 an 1/2 de travaux et de réflexion/autoformation sur ma maison. Je fais une pose avant de reprendre le travail salarié en espaces verts ou en construction ossature bois en novembre.

Je pars 3 semaines en Guadeloupe voir la famille de mon amour et là où elle a grandi.

guadeloupe-volcan-de-la-soufriereplage-du-pain-de-sucre-dans-les-saintes-la-guadeloupe-1447762128-ko8c-facebook2x

Après 3 ans sans grandes vacances, ça va être fou fou fou. Mon premier voyage en avion. Je vais pouvoir cramer mon empreinte carbone.

 

A bientôt

 

Actualités de fin septembre :

Ça y est ça sent la fin des murs.

Il me reste juste le dessus des fenêtres dans l’arrondi.

Ensuite, je poserais les fenêtres, je ferais mes enduits de finition, le bardage des pignons et j’attaquerais l’isolation sous toiture en fibre de bois.

Les enduits de finition seront projetés à l’aide d’un sablon artisanal et d’un compresseur.

 

img_3561

14258261_1794929117387135_4720703386889139289_o

img_3563

img_3564

14305461_1794928987387148_7540670772725448272_o

 

Actualités de mi septembre :
Dernier mois de gros travaux, derniers murs.
J’ai attaqué l’étage du pignon en façade et l’arrondi grâce à l’aide de multiples personnes toute la semaine dernière. Merci pour l’aide.

La porte est posée avec sa rampe d’accès en granit, pierre bleue et tomettes.
Les fenêtres attendent la fin des coulages d’enduit pour se poser dans leurs compribandes moltonnés.

A bientôt
Actualités de début juillet :

Premier mur en paille terminé. J’attaque le suivant.
IMG_3301-

IMG_3304-
Parallèlement, j’ai mis les fenêtres dans l’ossature après quelques petites modifications

IMG_3295-

IMG_3297-

IMG_3310-

Première petite boom avec ma chorale. La boule à facette est accrochée et la mini-chaîne tourne. Ça y est, c’est vraiment chez moi.

IMG_3315-

 

 

Actualités de mi juin :

IMG_3244-

– Murs en paille :
Comme l’un des 3 petits cochons, je construis ma maison en paille
(technique GREB).
La paille est arrivée et voici le moment de la rentrer entre les
montants d’ossature.

IMG_2252-

C’est un chantier assez accessible qui ne demande pas de compétences
particulières. Les petits travaux sont assez variés.

Je propose un chantier participatif permanent pour juin-juillet.
Ça se passe tous les jours de la semaine et certains WE :
– 25-26 juin
– 16-17 juillet
– 30-31 juillet
N’hésitez pas à me contacter par téléphone 06 29 49 58 99 si vous souhaitez m’aider.

Voici un descriptif du chantier :
Sans compression, les bottes de paille sont enduites par banchage avec
un mortier léger (4 sciures, 3 sables, 1,5 chaux NHL3,5 et 0,5 ciment).

IMG_3212-

Journée type :
– placement des ballots de paille avec d’éventuelles découpes,
– plantation de clous sur l’ossature pour la tenue du mortier,
– décoffrage des mortiers de la veille,
– placement des brides qui maintiennent l’écartement entre les montants,
– régalage de la paille dans les murs,
– vissage des banches,
– préparation du mortier à la bétonnière,
– coulage du mortier entre la banche et la paille à l’aide de seaux.

Vous pouvez me retrouver sur TWIZA ( http://fr.twiza.org/ ), la
plateforme communautaire de chantiers participatifs.

– Electricité :
Les gainages électriques sont enfouis dans le liège et sortent de la dalle à différents endroits. Ce sont des gaines Flex-a-Ray qui captent les ondes électromagnétiques émises par les câbles.
Dans les murs à ossature bois, les rayonnements électromagnétiques des câbles sont plus importantes que dans les maisons en briques car  elles sont moins bloquées par les parois ou redirigés vers la terre.
Le principe du blindage est simple. Les gaînes sont composées d’un revêtement métallique et chaque extrémité de gaîne est reliée à la terre.

IMG_3230-

 

– Dalle de chaux :
La dalle est finie. Ele fait 9-12cm sur 82m².
J’ai fait env. 180 bétonnières. Soit 8,1m3 de béton de chaux (11,5T de sable 7,2m3, 1,1T de pierre ponce, 45 sacs de chaux 35Kg).
Heureusement que ça n’est pas le sol fini car c’est galère les niveaux dans le béton.

IMG_3162-

Actualités de mi mai :

On coule la dalle de chaux sur un lit de liège au dessus du hérisson ventilé.
Dosage : 4 seaux de sable 0/5, 1/2 seau de sable de pierre ponce (car trop cher), 1 seau de chaux NHL5 St Astier, env. 1,5 seau d’eau.

IMG_3155-

 

Actualités de mai :

Je réalise l’isolation de ma dalle en broyant des bouchons de liège.

Le broyage des bouchons est presque terminé (env. 10 m3 soit 15 cm sur tout le rdc).

IMG_2989-

 

Je monte le broyat dans des big bag à l’étage pour libérer l’espace et finir le hérisson (couche de pierres drainant le dessous de la dalle).

IMG_2997-

 

Je réalise mon hérisson en récupérant des pavés chez les particuliers.

Mon hérisson fait 20 cm de hauteur, ce qui représente environ 30 T de pavés placés à la main.

IMG_3027-

 

Entre les pavés serpentent 3 drains agricoles jaunes diam 100 reliés en 2 points : l’entrée d’air et la sortie.

Ils sont strictement de même longueur et placés env. tous les 3m dans le hérisson. L’air est feignant, il utilise toujours le chemin le plus court. Si un drain est plus court, il sera utilisé prioritairement par l’air.

L’entrée est placée au sud-ouest (pour capter le vent dominant) à 20-30 cm du sol, l’air y entrera à travers le mur par une bouche d’aération, la sortie se fera au nord-est à 1m20 du sol. L’air réchauffé sous la dalle montera et sortira de lui-même. C’est une ventilation naturelle pour évacuer les excès d’humidité sous la dalle. Cela limite les remontées capillaires d’humidité dans la maison à travers les murs et la dalle.

Les tuyaux PVC diam 100 assurent l’évacuation des Eaux Usées de la salle de bain  et de la cuisine avec une pente de 2% sous la dalle et 1% dans la tranchée allant jusqu’à la phytoépuration.

IMG_3028-

 

Les gaines ont été mise en place pour relier la maison à internet, au tableau électrique principale et à la terre (câble cuivre 25mm² en fond de fouille). Elles seront dans la même tranchée que le tuyau d’évacuation des Eaux Usées et l’arrivée d’eau potable.

IMG_3029-

Bientôt je coulerais ma dalle en béton de chaux hydraulique d’une épaisseur de 15 cm au dessus de ma couche de liège broyé.

 

Actualités d’avril :

Les toits sont finis. Le collage s’est très bien passé.

IMG_2979-

IMG_2970-

IMG_2987-

 

La confection des acrotères arrondis étaient sans surprise un peu complexe.

IMG_3047-

 

Un bardage ajouré en planches de douglas brut habillera les rives des toits végétaux.

IMG_2988-

 

Une gouttière permet de recueillir l’eau du pan de toiture tuilé. Cette quantité d’eau augmenterait le lessivage du futur substrat.

IMG_2986-

 

Et voilà. Je repars au sol pour gratter la terre et déplacer des pierres.

 

Actualités de fin mars :

Whaou! La maison est entièrement à l’abri.

Le toit végétalisé rectangulaire est sous bâche EPDM.

Il attend son collage qu’on effectuera lundi.

 

IMG_2910-

 

IMG_2921-

Voici les différentes couches avec en haut une haute pièce de bois (17cm) appelée acrotère. Elle sert à retenir la terre sur le toit.

IMG_2917-

Sur les cotés, les acrotères sont moins hauts (10 cm). La plancher en OSB3 remonte un peu sur le toit tuilé. Cela me permet de bien gérer la transition entre les 2 toits et j’économise un acrotère. Une gouttière sera placée à ce niveau pour limiter le lessivage du substrat par une grosse quantité d’eau.

IMG_2919-

Sur chaque toit végétalisé seront placées 1 évacuation des eaux vers une gouttière et une évacuation de l’air ventilé de la maison (cuisine, salle de bain).

 

Le toit végétalisé arrondi.

Aujourd’hui, j’ai posé l’écran sous toiture du toit végétalisé arrondi.

Demain je pose les plaques d’OSB3 et j’installe la bâche EPDM.

IMG_2927-

Je ne sais pas encore comment je vais m’y prendre pour faire les acrotères arrondis.

 

Actualités de mi mars :
Çafait un moment que je n’ai pas posté.

Voilà le deuxième pan de toiture terminé. Ma maison a un cœur, à présent.
Il bat de toute l’énergie d’amour qu’ont mis les personnes en venant m’aider.

Il est constitué d’un assemblage de tuiles vernissées noires et rouges.

Le maçonnage des tuiles faîtières pourra être réalisé quand les gelées seront passées.

IMG_6489-

J’ai enfin pu commencer la toiture végétalisée. Ça fait plaisir. Ça avance si vite.
Alors, description des couches de l’intérieur vers l’extérieur :
– 28 cm de fibre de bois sous et entre les chevrons 100 x 200 mm,
– film sous-toiture haute perméabilité à la vapeur d’eau,
– contre-lattage sur chevron formant le vide d’air permettant l’évacuation de la vapeur d’eau intérieure,
– panneaux d’OSB3 18 mm rainurés et emboités,
– bâche EPDM de bassin ép. 1,02 mm d’un seul tenant collé à l’OSB,
– substrat de sol et plantes sauvages.

La bâche pesant 60Kg. C’était difficile de la monter tout seul. Heureusement que mes amies les poulies m’ont aidées.

IMG_6484-
Clouer les contre-lattes pour fixer le film sous-toiture sur les chevrons était assez physique. Je comprend l’utilité des genouillères dans ces cas là.

IMG_6483-

 

Actualités de janvier :

Toi toi mon toit (20/01/2016)

Les tuiles montent sur le toit quand il ne gèle pas.

Avant de les monter, je les fais chanter en tapant dessus avec un petit marteau. Si une tuile ne chante pas bien, c’est qu’elle est fendue ou gelée. J’en jette 1/3 comme ça.

Ensuite, je les brosse pour enlever les mousses et les lichens. Je coupe un des coins pour qu’elles puissent s’assembler et j’en perce 1 toute les 5 en plus de celles en rive et en égout. Ces dernières seront cloutées aux lattes.

IMG_2831-

L’assemblage de vieilles tuiles déformées, ce n’est pas évident. Je pense que c’est 2-3 fois plus long qu’avec des neuves. Il y en a plein de bombées, difficiles à placer.

IMG_2847-

IMG_2857-

IMG_2870-Le premier pan de toiture est quasiment finit. La chance est que la tuile de rive arrive pile poil au-dessus de la dernière contre-latte.

 

Faîtage

IMG_2865-

Nous avons posé la lisse de rehausse qui portera les tuiles faîtières pointues de part et d’autre du toit. Elle tient sur la pointe des contre-lattes grâce à de petit morceaux de bois façonnés sur mesure.

IMG_2866-

Un jour de beau temps, nous avons profité d’être 2 pour couper les chevrons du toit végétal arrondi en suivant les 40 cm de débord.

IMG_2877-

Bloqué-e par le froid, je me suis mis-e à renforcer la portance des chevrons en rehaussant le coté intérieur du mur.

Puis, aujourd’hui, j’ai attaqué le sol en rapportant les pavés dans la maison pour former le hérisson (sous la dalle).

La semaine prochaine, s’il ne gèle plus, je pourrais continuer le toit.

A bientôt

 

Toi toi mon toit (07/01/2016)

Ça y est. Je suis sur les lattes.

Demain je cloue les tuiles de rive (au bord du pignon) et d’égout (ligne de tuiles terminant dans la gouttière). La grange va enfin retrouver ses tuiles.

Voici le faîtage où seront posées les tuiles faîtières. Elles seront clouées sur une lisse de rehausse (bout de bois en pointe) et maçonnées à la chaux.

IMG_2839-

Toi toi mon toit (05/01/2016)

Bonne année. Avec une maison à la fin de l’année.

Ça y est. C’est bientôt la tuile.

IMG_2843-IMG_2836-

IMG_2828-Je pose les lattes de nuit en faisant des essais avec les tuiles, notamment les faîtières.

Le faîtage et les tuiles de rive seront scellées à la chaux.

1 tuile/5, celles de rive et celle de l’égout seront cloutées (qui veux faire des p’tits trous?)

Je commence à mettre en place la gouttière dans l’angle des 2 toitures pour voir où tombera la dernière rangée de tuile qui seront coupées.

 

Actualités de décembre :

Toi toi mon toit (31/12/2015)

Pour le dernier jour de l’année, nous avons posés l’écran sous-toiture HPV. D’abord agrafé, scotché puis contre-latté par la pose de lattes dans le sens des chevrons. Le faitage a été recouvert de part et d’autre par l’écran.

IMG_2812-

IMG_2822-

IMG_2807-

IMG_2826-

Espérons que le vent s’engouffrant à travers les murs ne l’abimera pas.

Les chevrons ont été coupés en pointe et assemblés en quinconce au faîtage.

IMG_2815-

Les chevrons du toit principal sont posés.

IMG_2806-

Avec pas mal de difficultés, les derniers chevrons 40×100 ont été posés. En effet, nous avons mal centré la ferme latine entre les 2 murs. Il a fallu, d’un coté, creuser les chevrons et la panne intermédiaire, et de l’autre, placer des cales sous les chevrons.

IMG_2739-

 

Les chevrons du toit arrondi sont posés.

IMG_2755-Pour tourner en rond, j’ai fabriqué une cale ajustée minutieusement à l’endroit du mur où pose chaque chevron. Cette cale permettra de répartir au mieux le poids du toit sur le mur.

Les débords de toitures arrondies, ça fait des chevrons dans le vide.

IMG_2776-IMG_2789-J’ai pu remarquer la grande solidité du Douglas par rapport au Pin maritime.

Le bout de chaque chevron sera recoupé pour faire un beau débord de toiture arrondi.

 

Charpente (03/12/2015)

Ça y est. Premier pan de toiture posé. Tous les chevrons sont à leur place.

 

IMG_2717-

IMG_2719-Ce toit sera végétalisé. Sur les chevrons 10 par 20 cm, il y aura de l’intérieur vers l’extérieur :

un film sous-toiture HPV protégeant les 28cm de fibre de bois,
un lattage qui fera vide d’air pour éviter les condensations de la vapeur d’eau,
l’OSB3 18mm,
une bâche EPDM de bassin 1.02 mm collée sur toute la surface de l’OSB,
un substrat drainant et une couche de terre pour les plantes. Le toit étant assez solide, je pourais l’utiliser come terrasse pour bronzer au soleil ou petit déjeuner.

Demain, je poserais les chevrons sur ce pan de toiture.

IMG_2722-

 

Charpente (29/11/2015)

Bonjour

Dans le pignon coté hangar, le grand encadrement central sera une fenêtre triple vitrage de 1M15 de largeur sur 2m40 de hauteur qui m’a été gentillement donnée.

IMG_2601-

De part et d’autre, les colonnes d’appui accueillerons les pannes intermédiaires.

L’ossature des murs sur les 2 pignons est terminée. Elle accueille actuellement les pannes faitières, intermédiaires et demain, les sablières.

L’ensemble de ces bois permet de faire la liaison entre les 2 pignons et la ferme. Ces 3 derniers éléments sont, à présent, d’aplomb.

L’assemblage des 2 morceaux de pannes faitières à 6 m de hauteur dans le froid n’est pas facile, surtout quand des bois sont à retailler à la circulaire.

IMG_2605-IMG_2609-

Cette semaine, après avoir posé les dernière pannes (intermédiaires et sablières), on posera les chevrons.

Ensuite on couvrira le toit végétal coté figuier avec de l’OSB3 et une bâche EPDM Firestone de bassin (car presque 2 x moins cher que celle pour toiture alors que c’est quasiment le même produit).

 

Charpente (19/11/2015)

Voici de belles nouvelles. Ça avance à grand pas.

Assemblage de la ferme latine sur l’épure (dessin de la ferme à taille réelle).

IMG_2497-

Je me vois déjà dans ma chambre.IMG_2502-

IMG_2554-

Grâce au chantier participatif du 14-15, le bateau a hissé sont mât. Il a déjà résisté à sa première tempête.

Merci à toutes les personnes qui m’ont aidé à l’assembler et la monter. C’était un bon moment.

J’ai de plus en plus l’impression que mon rêve de construire ma maison se réalise.

Ça y est. La ferme traditionnelle est là.

IMG_2599-IMG_2597-

Je me vois déjà m’étirer dessus tous les matins en me levant du lit.

Le tronc d’arbre est dans le salon pour porter l’étage. Nous avions coupé ce faux Cyprès à notre arrivée, il y a 2 ans. Il a bien eu le temps de sécher sous le hangar.

IMG_2505-

Et maintenant, on finit les pignons pour installer les pannes. Ensuite, on attaque le toit végétalisé coté figuier.

 

Charpente (04/11/2015)

On a monté un solivage (plancher) temporaire pour assembler la ferme avant de la lever. Enfin, on manipule les grosses sections.

IMG_2493-IMG_2492-

Les maçonneries sont prêtes à accueillir la ferme et le solivage définitif.

 

 

Charpente (04/11/2015)

Le WE du 14 et 15 novembre, on monte la charpente traditionnelle à la main.

Venez assister/aider au levage de la ferme latine. Ce sera le moment le plus impressionnant de la construction.

Si vous avez un échafaudage qui va à 5 mètres, ça nous serait très utile.

Voici un schéma illustrant à peu de chose près la ferme de ma maison.

ferme-traditionnelle2

On a finit de tourner en rond. Les parties hautes (les lisses hautes) de l’arrondi sont finies avec des habillages d’ossature rabotés pour arrondir les linteaux des fenêtres.

IMG_2483-

IMG_2490+IMG_2487-IMG_2480-

Le pignon coté fossé est bien avancé. Il accueillera les pannes intermédiaires et faîtières.

IMG_2358-

 

IMG_2486-

 

Actualité d’octobre

Charpente (23/10/2015)

Tout le bois de la charpente est arrivé. Ça va envoyer avec de bonnes grosses sections :

IMG_2476-Ferme latine
jambes de force, arbalétriers, entrait, porteuses 120 x 220 mm, blochet 75 x 225 mm, poinçon 200 x 200 mm

Plancher 1er
Solives porteuses 125 x 275 mm
Solivage 60 x 200 mm
Tronc d’arbre de la cour diamètre 350 mm

Toiture
Panne sablière 100 x 300 mm
Pannes 100 x 180 mm
Chevrons toit en Douglas non traité 40×100 mm
Chevrons porteurs des toits végétaux 100×200

On va tracer la charpente sur un plancher à terre, présenter les bois, faire les découpes et les assemblages, monter chaque morceau et les réassembler à plat sur un plancher provisoire à l’étage.

Ensuite, en plaçant la base au bon endroit, on montera la ferme latine traditionnelle à la main et on s’aidera d’une corde et d’une poulie.
La ferme montée sera assemblée aux pannes rejoignant le pignon coté fossé.

Ce qui veut dire qu’avant tout ça, on finit I ossature des pignon.

Il y a du travail. Allez j’y retourne.

 

L’ossature bois des murs GREB (11 10 2015)

IMG_2371-

 

IMG_2464-Le premier niveau de l’ossature bois est bientôt terminé. On se creuse la tête pour réaliser un bel arrondi qui soit solide. C’est parfois plus facile de creuser la terre.

IMG_2363-

C’est reparti pour la bétonnière.
On maçonne pour rehausser les pilasses en briques qui accueilleront le poids de la charpente. Les pilasses bougent et balancent un peu, donc on va les consolider à la base.

La commande de bois pour la charpente est lancée avec la partie apparente intérieure que je traiterais moi-même contre les bébêtes.

Avec le site internet TWIZA faisant plateforme pour les chantiers participatifs, j’ai pu rencontrer plusieurs personnes intéressantes qui sont venues m’aider. Je vous le recommande.

http://fr.twiza.org/parcourez-la-carte-des-chantiers-participatifs,zca13.html

 

L’ossature bois des murs GREB (22 09 2015)

On a finit de poser les lisses basses de l’arrondi en coupant des morceaux de 60 cm à un angle d’env. 5-6% sur chaque bord pour arrondir le mur.

IMG_2338-
Les murs montent et ça fait du bien. C’est même très impressionnant de voir ce qu’on a dessiner sur les plans se réaliser.

Actuellement, 2 murs avec 3 fenêtres et une porte sont finit.
On a commencé l’arrondi les colonnes d’appui de l’arrondi.

C’est trop bien le travail du bois.

 

Formation GREB sur mon chantier (05-06 09 2015)

Ce WE 2 formateurs sont venus former 8 stagiaires à la construction de murs en paille GREB (la technique que j’utilise). Voici l’évolution :

IMG_2227-1 premier poteau
IMG_2240-1 premier angle
IMG_2250-Du liège entre les lisses basses pour limiter les ponts thermiques entre le soubassement de pierre ponce/liège et la paille
IMG_2252-Une première botte de paille
IMG_2266-Une première fenêtre dans ma salle de bain
IMG_2284-Premier banchage d’enduit GREB (4vol. sciure + 3vol. sable + 1,5 vol. chaux NHL3.5 + 0,5 vol. ciment 32,5) sur la paille

IMG_2275-Et voilà. Ca commence à ressembler à une maison.

Grand merci à l’asso. Approche Paille, aux formateurs et aux stagiaires pour ce stage qui ont mis un bon coup de boost et de motivation à mon projet.

 

Deuxième WE à la campagne (29-30 08 2015)
Deuxième succès de la formule WE à la campagne chantier-jeux.

IMG_2197+Nous étions une dizaine à trier des bouchons, faucher la prairie, maçonner des murs en briques au mortier de chaux et construire le déversoir à mortier (ci-dessous).

IMG_2205+

Comme convenu une soirée frites mayonnaise ketchup fabrication maison agrémenta notre samedi soir. Un WE bien ensoleillé avec une chaleur écrasante le dimanche.

Merci à tout-e-s celleux qui m’ont aidé-e et egayé-e le WE.

 

IMG_2213+Après ce WE, je suis allé acheter un broyeur d’occaz spécial pour broyer fin : Eliet Maestro (idéal pour faire le BRF du jardin en permaculture). J’ai créé un grille à maille de 10mm pour broyer plus fin. Et hop! Voici le résultat. Les bouchons broyés sur 10cm entre les blocs avec un pouvoir isolant R=2,17 en plus des blocs de pierre ponce (R=2×1,3). Ce qui nous fait un R=4,77 en sous-bassement et env. 6 pour les murs en paille au dessus.

IMG_2215+

IMG_2218+IMG_2217+

On commence à monter les murs vendredi pour le stage de formation à la technique Greb.

 

 

Un WE à la campagne (11/08/2015)

IMG_1896+MIAOUW! Allo, c’est Noirot.

Vous venez me faire des câlins ce WE? Il n’y a plus personne à La Cense Inverse.

IMG_1047+Ce WE sam. 15 et dim. 16, venez passer un WE à la campagne.

Au programme petits chantiers selon motiv pour tout les goûts : pose des blocs de soubassement, tri lavage de bouchons, creusement, fauche….

IMG_2117IMG_2131

jeux de molky, dixit, citadelle, colons de catane… soirée autour du feu de bois, dancefloor…

Il y a de la place à l’intérieur pour les éventuels dodo.

Ha! La campagne, ça vous gagne.

 

 

En chantier (08/08/2015)

Cela fait longtemps que je n’ai pas posté. Alors voici une synthèse et des nouvelles fraîches du jour :

IMG_2164-Les fondations cyclopéenne sont finies : 30T de pierres, 1T5 de chaux NHL5, 3T5 de cailloux 6-14, 2T5 de sable 0-4, un peu de sable de pierre ponce et 15 pieux de châtaigner enfoncés d’1m. Ça ne risque pas de bouger beaucoup,

IMG_2079la tranchée a commencée a être creusée pour le passage des eaux usées, de l’eau potable, de l’électricité, d’internet et du câble de masse. Il reste à traverser la porcherie et la cour,

IMG_2076

L’intérieur de la maison a continué a être creusé pour accueillir le hérisson de pierre,

les niveaux ont été vérifiés à l’aide d’un laser : 4 cm d’écart sur les fondations d’un bout à l’autre de la maison. Ils seront rectifiés avec la pose des blocs de pierre ponce,
le soubassement en blocs de pierre ponce est à moitié posé. Il reste surtout l’arrondi avec des angles de découpe sur tous les blocs.

Tout le bois (300 planches de Douglas 40×100) et les visseries (4800 vis, 25kg de clous) pour les murs sont arrivé-e-s.
Sam. 5 et dim. 6 septembre : formation en autoconstruction paille avec la technique GREB. Le stage est animé par 2 formateurs d’Approche paille et aura lieu à La Cense Inverse sur mon chantier (la Grange).

Grâce à Mika, la charpente est tracée et les sections de bois sont définies. La demande de devis bois va être lancée. La toiture principale à 45% sera en tuile et les 2 toitures à pentes plus douces seront végétalisées.
J’ai une grosse motivation et un objectif en vue : couvrir la maison pour l’hiver.

Merci à toutes les personnes qui viennent m’aider ou me soutiennent dans ce beau projet.

 

Infos-chantiers (18/05/2015)
Whaou! La commande de chaux NHL5 arrive de Saint-Astier près de Périgueux (prox. Bordeaux) à Saméon mardi-mercredi.

Du coup, gros chantier coulage des fondations cyclopéennes (à la chaux) sam 23, dim 24 et lun 25 mai.

IMG_1682-

Pour ce chantier, nous avons besoin d’être assez nombreu-ses pour assurer les différents postes (bétonnières, brouettes, placement des pierres, apport des matériaux). L’idéal serait d’être 6.

Béton de chaux : Chaux Saint Astier NHL5, sable 0/4, gravier 6/14 et un peu de sable de pierre ponce. On coule dans des fondations actuellement creusées à une profondeur de 25-70 cm (terrain en pente. Volume des fondations 50x50x50 cm)

Je suis en train de préparer les coffrages. Les passages d’eau usées, eau potable, électricité, câble éthernet et câble téléphonique sont préservés par des tuyaux.

 

Infos-chantiers (12/2014)

Voici des nouvelles du chantier d’autoconstruction de ma maison en habitat partagé à la campagne.

Des nouvelles pleines de soleil.

Et où en sont les fondations? On est à la moitié.

IMG_1637-

IMG_1667-Avec l’aide de Gabrielle, nous avons fait les niveaux au cordeau. On sait où creuser maintenant. On sait que les Eaux Usées passeront du hérisson de pierres sous la dalle (Terrain Naturel-30 cm) à la fondation (TN-50 cm) avant de rejoindre le puisard (TN-75 cm) qui conduit à la phytoépuration. L’eau potable arrivera en dessous dans la même tranchée (Terrain Naturel-70 cm). Dans cette tranchée arriveront également l’électricité, le câble de mise à la terre, le câble téléphone et le câble internet allant à la box.

IMG_1451-Nous sommes allés chercher la deuxième partie du stock de bouchons avec Mika et Flavie. Ça y est j’en ai assez pour isoler ma dalle et mes murs de soubassement. Les autres serviront pour des cloisons intérieurs et des vides à isoler thermiquement. Nous avons commencé à les laver avec Mariane. C’était cool au soleil dans les bouchons qui sèchent.

IMG_1454-

IMG_1460-

La toiture. Il serait temps de s’y mettre.
Comment s’appellent les tuiles que j’ai retirées de ma toiture ? Tuile flamande DTU 40-41.
Cette tuile s’utilise pour des pentes assez fortes de 42 à 48°, parfois jusqu’à 60°, pour un poids moyen de 110 kg au m2. Un talon permet d’accrocher la tuile au lattis. Le recouvrement est de 5 à 6 cm en ligne et de 5 cm de côté. La faîtière de tuile ronde est scellée au mortier de chaux sur la panne. Les joints étaient également garnis de mortier de chaux sous la côte pour améliorer l’étanchéité et la stabilité au vent.

Pour la partie centrale du toit pente à 45° donc les tuiles correspondent. Par contre, les appentis de part et d’autre ont une pente de 14°. Il pleuvra donc sur le pare-pluie et il s’usera plus rapidement.

Solution esthétique, la toiture végétalisée. Et bien depuis le temps que j’en rêve, c’est le moment.
Allez Hop! On recherche comment qu’on fait avec Mika. Ça va peser plus lourd sur la charpente.

Les prochains chantiers : On continue à creuser les fondations et la dalle, on trie les bouchons, on fait les niveaux, on place les 40T de cailloux dans les fondations et le hérisson (sous la dalle), ensuite on coule les fondations à la chaux Saint-Astier NHL5+sable de pierre ponce et sable 0/20.

Si ça vous dit de venir donner un coup de main c’est motivant pour moi.

Merci

 

Ça creuse, ça détruit une dalle béton, des murs et les gravats vont sous le hangar.

IMG_1463-IMG_1438-IMG_1468-IMG_1465-IMG_1461-IMG_1436-

 

Des sacs de bouchons arrivent grâce à notre fidèle camion rouge. On use intelligence pour pouvoir les déplacer.IMG_1188-

IMG_1185-IMG_1190-

 

Le travail au noir dans toute sa splendeur. Il se pratique dans le noir n’est-ce pas?IMG_1414-IMG_1432-IMG_1434-IMG_1430-IMG_1421--

 

Ça ressemble plutôt à des douves maintenant.IMG_1427-IMG_1416-IMG_1419-ex. maison GrebVoici une illustration de la technique que je vais utiliser.

Photo maison 024-Photo maison 017-Photo maison 010-Photo maison 002-Photo maison 001-Photo maison 004-Photo maison 018-Photo maison 013-

 

Je ne fais pas le fier en enlevant les chevrons sur la faitière. Ça  bouge beaucoup.Photo maison 008-Photo maison 028-Photo maison 029-Photo maison 030-Photo maison 032-Photo maison 019-Photo maison 044Photo maison 042Photo maison 041Photo maison 040Photo maison 051-Photo maison 049-Photo maison 048-Photo maison 047-Photo maison 046-Photo maison 045-Photo maison 044-Photo maison 043-Photo maison 042-Photo maison 050-Photo maison 040-Photo maison 052-Photo maison 056-Photo maison 058-Photo maison 059-Photo maison 060-Photo maison 055